OLIVERI Nicolas

Enseignant-Chercheur (Qualifié MCF)

IDRAC Business School

Email : nicolas.oliveri@idracnice.com

Discipline : Sciences de l’Information et de la Communication

THÈMES DE RECHERCHE :

  • Cyberdépendance, otakisme
  • Digital humanities
  • Game studies
  • Posthumanisme, robotisme

RESPONSABILITÉS SCIENTIFIQUES ET COLLECTIVES :

  • Évaluateur-expert de la candidature de Maude Bonenfant de l’Université du Québec à Montréal (UQAM), en tant que titulaire de la Chaire de recherche de Niveau 2 intitulée « Chaire de recherche du Canada : Les communautés de joueurs et les données massives », février 2017.
  • Évaluateur-expert dans le cadre de l’appel d’offres CRCH (Conseil de recherches en sciences humaines, Canada), Projet « Qu’en est-il vraiment des conduites addictives aux technologies de l’information et de la communication (TIC) chez les jeunes adultes : le cas des étudiant(e)s universitaires », janvier 2015.
  • Évaluateur-expert dans le cadre de l’appel d’offres ANR (Agence nationale de la recherche), Programme « Jeunes Chercheuses Jeunes Chercheurs (JCJC) », Projet « SUR-JV », février 2012.

ACTIVITÉS D’ENSEIGNEMENT :

« Expression, culture, communication » « Psychosociologie de la communication », « Communication de crise », « Communication interpersonnelle », « Stratégie de communication et plan média », « Communication interne », « Veille informationnelle », « Stratégie et E-réputation », « Management interculturel ».

PUBLICATIONS (SÉLECTION) :

Coordination de revues SIC (71ème section CNU) :

  • Nicolas OLIVERI et Daniel MOATTI, « Enseignement(s) numérique(s) : Entre utopie technologique, réalités pédagogiques et enjeux communicationnels», RFSIC (Revue Française des Sciences de l’Information et de la Communication), [en ligne], n°12, décembre 2017 (à paraître).
  • Nicolas OLIVERI et Jean-Paul LAFRANCE, « Jeux vidéo : quand jouer, c’est communiquer », Hermès, Paris, CNRS Éditions, n°62, avril 2012.

Ouvrages :

  • Nicolas OLIVERI, Manuel ESPINOSA, Christelle WATY-VIAROUGE, Storytelling, brand content, inbound marketing. La création de contenus au cœur de la stratégie de communication, Paris, L’Harmattan, coll. « Communication et Civilisation », 2017 (à paraître).
  • Nicolas OLIVERI, Apprendre en ligne. Quel avenir pour le phénomène MOOC ?, Paris, L’Harmattan, coll. « Communication et Civilisation », 2016.
  • Nicolas OLIVERI, Cyberdépendances. Une étude comparative France – Japon, Paris, L’Harmattan, coll. « Communication et Civilisation », 2011.

Chapitres d’ouvrages :

  • Nicolas OLIVERI, « Analyse socioculturelle de l’otakisme et prise en charge de la cyberdépendance au Japon », in L’addiction aux écrans des jeunes scolarisés : mythe ou réalité ?, (dir.) Daniel MOATTI, Paris, L’Harmattan, coll. « Communication et Civilisation », 2017 (à paraître).
  • Nicolas OLIVERI et Sébastien ROUQUETTE, « L’univers informatique en noir… et blanc », in Le noir : couleur dangereuse ou transgressive ?, (dir.) Éric AGBESSI, Paris, Éditions Le Manuscrit, tome 2, 2011.
  • Nicolas OLIVERI, « Reconfiguration des liens culturels et politiques : l’apport de la bande-dessinée et du manga », in Vivre ensemble aujourd’hui. Le lien social dans les démocraties pluriculturelles, (dir.) Éric DACHEUX, Paris, L’Harmattan, coll. « Logiques sociales », 2010.

Revues papier (qualifiantes CNU ou classées CNU/HCERES) :

  • Nicolas OLIVERI, Dorota LESZCZYNSKA, Jean-Louis CHANDON, « Women and men CEOs Fortune 1000 : A look inside careers paths », Corporate Governance : an International Review, 2017 (à paraître).
  • Nicolas OLIVERI, « De l’exploitation efficiente des MOOC : perspectives communicationnelles et organisationnelles», Revue Française des Sciences de l’Information et de la Communication, [en ligne], n°12, décembre 2017 (à paraître).
  • Nicolas OLIVERI et Paul RASSE, « Les MOOC et leurs dérivés ou l’imaginaire des technologies pédagogiques », Hermès, Paris, CNRS Éditions, n°78, 2017 (à paraître).
  • Nicolas OLIVERI, « L’enjeu communicationnel de l’engagement entrepreneurial au prisme d’une approche ESS (économie sociale et solidaire) », Communication & Organisation, [en ligne], n°50, février 2017. URL : http://communicationorganisation.revues.org/5323
  • Nicolas OLIVERI, « Les SIC à l’heure du transhumanisme», Revue Française des Sciences de l’Information et de la Communication, [en ligne], n°10, janvier 2017. URL : http://rfsic.revues.org/2658
  • Nicolas OLIVERI, « De l’otakisme à la cyberdépendance ou ‘l’ambiguïté technologique’ », Terminal [en ligne], n°119, janvier 2017. URL : http://terminal.revues.org/1534
  • Nicolas OLIVERI et al., «Crowdfunding et préservation du patrimoine culturel », Revue Française de Gestion, Cachan, Lavoisier, vol. 42, n°258, juin-juillet 2016.
  • Nicolas OLIVERI, « Analyse simondienne de l’otakisme et du robotisme japonais », Revue des Interactions Humaines Médiatisées, Paris, Europia, volume 15, n°1, novembre 2014.
  • Nicolas OLIVERI, « Jeux d’argent en ligne. Le double discours français contre l’addiction », Hermès, Paris, CNRS Éditions, n°62, avril 2012.
  • Nicolas OLIVERI, « Logiciel libre et open source: une culture du don technologique », Quaderni, Paris, Éditions Sapientia, n°76, automne 2011.
  • Nicolas OLIVERI, « La cyberdépendance, un objet pour les sciences de l’information et de la communication », Hermès, Paris, CNRS Éditions, n°59, avril 2011.
  • Nicolas OLIVERI, « Le phénomène japonais otaku», Communication & Langages, Paris, Armand Colin, n°151, mars 2007.

Autres revues papier (avec comité de lecture) :

  • Nicolas OLIVERI, « Jeux d’argent en ligne : entre usages virtuels et problématiques réelles », Pensée Plurielle, Paris, De Boeck, n°37, 2014/3.
  • Nicolas OLIVERI, « Génération virtuelle : le phénomène japonais otaku», Corridor, Université de Picardie Jules Verne d’Amiens, n°1, 2008.

Communications dans des colloques nationaux ou internationaux (avec comité de sélection) :

  • Nicolas OLIVERI, « Cyberdépendance : analyse comparative France-Japon », communication à la Journée d’étude Us et abus d’internet : enjeux sociaux et psychologiques des pratiques numériques, organisée par le CERReV (Centre d’étude et de recherche sur les risques et les vulnérabilités, EA 3918), Université de Caen, 25 septembre 2015.
  • Nicolas OLIVERI, « La cyberdépendance : un objet communicationnel », communication au colloque Addiction et numérique : quels impacts sur la vie psychique, organisé par l’Université de Nantes et Le Quartier de la création, Maison de l’Avocat, Nantes, 21 octobre 2014.
  • Nicolas OLIVERI, « Analyse communicationnelle du hardcore gaming féminin », communication au Colloque Genre et Jeux Vidéo, Université Claude Bernard Lyon 1 – IUFM, 12, 13 et 14 juin 2012.
  • Nicolas OLIVERI, « L’enjeu démocratique de l’intelligence territoriale : approche d’une écologie de la communication », communication au colloque international Innovation écologique et sociale, organisé par le réseau ENTI (European Network of Territorial Intelligence), Strasbourg, 17-19 novembre 2010.
  • Nicolas OLIVERI, « Otakisme japonais et cyberculture française : la cyberdépendance, un objet heuristique pour les sciences de l’information et de la communication », communication dans le cadre du Séminaire de l’ISCC, Institut des sciences de la communication du CNRS, Paris, 02 novembre 2010.
  • Nicolas OLIVERI, « Reconfiguration virtuelle de l’identité : otakisme japonais et hardcore gaming français », communication à la Journée d’étude Communication et identités : (en)jeux des représentations, organisée par l’équipe du REPLIC (Réseau Pluridisciplinaire des Sciences de l’Information et de la Communication), Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine de Pessac (Bordeaux 3), 27 mai 2010.
  • Nicolas OLIVERI, « Nouvelles technologies et ‘déviances’ : le phénomène otaku dans la culture japonaise », organisé par l’Université de Nice Sophia-Antipolis dans le cadre de la manifestation « Mars aux Musées», Musée des Arts Asiatiques, Nice, 23 mars 2005.