Projets de recherche

CROBORA étudie la circulation des images d’archive dans l’espace médiatique. La numérisation facilite le flux des contenus à travers les pays et les contextes culturels et techniques. Ces médiations agissent comme frontières dans le mouvement migratoire des contenus: elles permettent la circulation mais elles imposent des recontextualisations. CROBORA va tracer et analyser les réusages des archives audiovisuelles à la télévision et sur le Web en se focalisation sur les contenus qui parlent de l’Intégration Europénne. L’objectif est de comprendre comment la circulation contribue à forger des souvenirs visuels.

POÏETIC s’intéresse à l’étude des publics et des usages, en souhaitant comprendre comment les plateformes numériques reconfigurent activement les pratiques culturelles des individus, à l’heure d’une digitalisation massive des services proposés aux usagers. Au cœur de ce large spectre de mutations sociotechniques et de détournements d’usages, ce projet s’est donné pour objectif d’observer scientifiquement les interactions visibles et invisibles, présentes sur différentes plateformes culturelles préalablement identifiées, mais également, les nouvelles formes de consommation en ligne de productions audiovisuelles (VàD) ou d’apprentissage à distance (TICE).

PARTITA vise à décrire et analyser, de manière longitudinale, le parcours des artistes issus des Écoles d’Art dans le domaine du spectacle vivant, Mieux comprendre l’impact des dispositifs socio-numériques sur les « mondes de l’Art », Décrire et analyser le fonctionnement des « espaces intermédiaires », Analyser la dynamique de cette nouvelle économie créative.